Le traducteur localisateur : un expert en traduction multimédia

Spécialiste de l’informatique et du web parmi tous les professionnels de la traduction, le traducteur localisateur est votre botte secrète pour optimiser l’expérience utilisateur (UX) de vos produits multimédia destinés aux marchés étrangers.

Métier de traducteur localisateur

Un rôle clé pour l’internationalisation IT 

Véritable “geek” de la traduction, le traducteur localisateur adapte, dans une autre langue, le contenu de logiciels, applications, jeux vidéo, modules d’e-learning, sites internet en fonction des spécificités (techniques, socioculturelles) du pays cible.

Une expertise recherchée 

Localisation de sites web, localisation de logiciels, pour réussir ce type de mission, le localisateur traducteur combine plusieurs compétences.

Des compétences linguistiques propres à tous les traducteurs 

  • Maîtrise terminologique des langues de travail, notamment de la langue cible (langue maternelle du localisateur)
  • Utilisation d’outils de Traduction Assistée par Ordinateur TAO(glossaire, mémoire de traduction…) pour optimiser l’harmonisation des contenus traduits
  • Parfaite connaissance des cultures source et cible
  • Expertise métier de l’ensemble des étapes de traduction : “documentation, terminographie, phraséographie, rédaction, relecture, révision, adaptation, réécriture, gestion de la qualité…”

Des compétences nouvelles spécialisées dans le domaine informatique et multimédia 

  • Connaissances pointues en informatique : logiciels de traitement graphique, langages informatiques (XSL, HTML XML, CSS…), CMS.
  • Maîtrise de l’ergonomie des interfaces, des logiciels (UI et UX).

Ses missions

  • Traduire l’intégralité des composants linguistiques et graphiques de l’interface (menus déroulants, messages d’erreur, boîtes de dialogue, infobulles…) dans le respect des contraintes techniques (limite de caractères…)
  • Adapter le contenu au public cible en tenant compte des paramètres et de la sensibilité culturelle propres à chaque pays : couleurs, pictogrammes, format de date, unités de mesure, monnaie…
  • Procéder à l’adaptation du paramétrage et à l’harmonisationdes différents éléments de script (PHP, Javascript…) si nécessaire.
  • Effectuer des tests linguistiques et techniques de fonctionnalité sur la version localisée.
  • Travailler en étroite collaboration avec le reste de l’équipe technique : développeurs, chefs de projet…

Bon à savoir : le localisateur est défini comme un “ingénieur en communication multilingue multimédia” par un spécialiste en la matière, Gouadec Daniel, dans *“Le bagage spécifique du localiseur/localisateur, le vrai « nouveau profil » requis” (2003).

Devenir localisateur de jeu vidéo vous intéresse ? La vidéo suivante dresse un rapide portrait du traducteur de jeux vidéos :

Formation pour devenir traducteur spécialisé en web, multimédia et informatique

Après un niveau Bac + 5, plusieurs formations sont disponibles en France pour se former au métier de traducteur localisateur comme par exemple :

Traduction ou localisation ?

Au sens strict, la localisation est une traduction spécialisée dans les domaines de l’informatique, du multimédia et du web. Mais ce terme est également employé pour désigner la traduction et l’adaptation d’un texte d’un tout autre secteur auprès d’un public étranger en fonction des spécificités socioculturelles du pays cible.

© 1987 -  Sotratech. Tous droits réservés.

Réalisation Do Ingenia.