Société de traduction depuis 1986
twitter-blancgoogle-plus-blanc
picto tel+33 (0) 1 47 78 02 30

Langage du corps, communiquer du sens en non verbal

 Le langage du corps

“Tout refus de communiquer est une tentative de communication.”
A. Camus, L’Etranger

Communiquer vers l’autre engage en grande partie la parole, l’écrit et, à l’unisson ou pas, le corps. Cette enveloppe plus ou moins bien maîtrisée, qui souvent s’exprime sans même devoir renseigner « l’étage supérieur ». Le langage du corps, les expressions de ce support, ont un impact important sur l’intérêt et la compréhension de celui qui veut “entendre”.

Pour en donner une illustration, on peut se référer aux travaux de Mehrabian, qui a identifié et quantifié trois types de communication lorsqu’on analyse la différence d’intérêt suscitée quand une personne parle de ses sentiments. Les mots employés représentent 7 % de notre appréciation, l’intonation 38 % et le langage corporel 55 %. Pour communiquer clairement nos émotions, ces 3 formes de communication doivent correspondre entre elles - on parle alors de congruence. Une correspondance, une cohérence qui aura un impact sur le message. En effet, si la personne distingue deux messages venant de deux façons différentes et se contredisant, elle aura du mal à interpréter et identifier le type d’émotion transmit. Ainsi selon Mehrabian :

  • 7 % de la communication est verbale (par la signification des mots)
  • 38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)
  • 55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel). Savoir utiliser le corps, son langage, et traduire ses expressions devient alors une nécessité.

Le corps communicant

L’expression corporelle permet à un individu d’exprimer ses sentiments, sa personnalité, à travers sa posture, ses gestes, les expressions de son visage et l’énergie particulière qu’il donnera à cette communication. Elle est très profitable pour celui qui tente de communiquer ce qu'il ressent et pour ses interlocuteurs qui cherchent à interpréter ce faisceau de signes. S’exprimer avec le corps, utiliser ce langage non verbal, représente un certain nombre d’avantages. Cela permet de bien appuyer un message verbal, d’illustrer une opinion ou de communiquer avec une personne qui ne comprend pas bien vos mots. Les attitudes, les postures, les différents signes viendront enrichir votre communication et lui donner plus d’impact et de clarté. C’est aussi une façon de donner des inflexions qui traduisent votre réaction à l’environnement, au contexte, aux circonstances. Une manière d’éclairer le caractère que vous donnez à la situation comme une lumière – unique - qui éclaire un terrain qui, selon son type, offre à voir un paysage changeant.

Focus sur le visage

L’expression faciale est déterminante en communication non verbale, elle joue un rôle essentiel dans les interactions humaines. Paul Ekman, psychologue américain, a réalisé de nombreuses études sur les expressions faciales. Il étudia notamment la perception et la production d’expressions faciales sur une population totalement isolée en Nouvelle-Guinée et en déduisit un consensus universel autour de sept expressions faciales de base. On trouve de même, lors de situations où les enjeux sont forts, une série de micro-expressions que le visage exprime sans en avoir conscience et qui « trahissent » certaines émotions.

Cependant, selon une étude publiée dans la revue Science le corps exprime les émotions intenses avec plus de précision que le visage. Le psychologue Alexander Todorov a réalisé des expériences dans lesquelles les participants reconnaissaient mieux les émotions lorsque des photos montraient l'expression corporelle que lorsqu'elles montraient l'expression faciale.

Joindre le geste à la parole

Des recherches effectuées récemment ont montré les effets positifs du geste sur l’apprentissage d’une langue. À l’université de Leipzig, des chercheurs ont créé une langue avec un échantillon de cent dix-huit mots. Trente-deux phrases relativement abstraites ont été apprises durant 6 jours à l’aide de la vidéo d’une actrice qui présentait seize phrases sans effectuer de geste. Pour les seize autres phrases, elle associait à chaque mot un geste symbolique, tout en conservant une expression neutre. Les élèves ont mieux mémorisé les mots combinés à un geste, et en rédigeant des phrases dans la nouvelle langue, ils ont bien plus utilisé les mots reliés à un geste.

Se faire comprendre de l’autre

« Écouter » le corps, le sien celui de l’autre. Savoir interpréter ce que le corps souhaite nous dire. Savoir interpréter avec précision le sens de ce qu’il exprime, ce que cela sous-entend, ce que cela nécessite. Un même processus que le travail méticuleux du traducteur. De la même façon que celui qui saura identifier les signes envoyés par le corps, les expressions décelées sur le visage, la traduction d’une langue sera de qualité si elle nous parle, dans le sens plein du terme. Une traduction qui sait se faire comprendre sera comme un corps qui de concert avec le verbal illustrera le message et donnera sa lumière au sens communiqué.

Contact

SOTRATECH TRADUCTION
3 rue Paul Lafargue
92800 Puteaux
France
Tél : 01 47 78 02 30
Mail : sotratech@sotratech.com

Devis de traduction

Un projet de traduction ?

 

bouton-devis-mini